Cracovie, l'ancienne capitale de la Pologne

Capitale du pays jusqu'en 1596, à une époque où la Pologne était l'une des principales puissances européennes et occupait un territoire de plus d'un million de km², Cracovie est certainement la plus belle ville de Pologne. Entièrement épargnée par la seconde guerre mondiale, elle a conservé son aspect d'autrefois et son plan en damier qui n'a pas changé depuis 1257. Vu le nombre de choses à voir, aussi bien de monuments que de musées, il vous faudra consacrer au minimum 3 jours pour visiter Cracovie mais l'idéal, pour bien découvrir la ville et s'imprégner de son atmosphère, est d'y rester au moins une semaine.


Le quartier de Stare Miasto

Le quartier de Stare Miasto, "La vieille ville" en Polonais, est certainement le plus intéressant et celui où vous passerez le plus de temps. C'est aussi à l'heure actuelle celui où le plus grand nombre de monuments ont été rénovés. Durant les 10 dernières années Cracovie est devenue une destination touristique très prisée des touristes étrangers et c'est le quartier de Stare Miasto qui concentre l'essentiel de la vie étudiante (il y a 12 universités à Cracovie et au moins autant d'écoles supérieures privées dans le centre ville) et touristique de la ville. La manière la plus simple de rentrer directement dans le quartier de Stare Miasto est certainement de passer par la porte Floriańska (Brama Floriańska), ancienne fortification érigée au XIIème siècle et qui faisait autrefois partie d'un vaste réseau de protection de la ville, puis d'emprunter la rue du même nom qui vous mènera directement vers ce qui est le coeur de Cracovie, à savoir le Rynek Starego Miasta, la Grande place du Marché.
Avant d'accéder à la porte Floriańska vous devrez cependant contourner le Barbakan, autre élément du chapelet de fortifications qui avaient autrefois pour but de protéger la ville des invasions étrangères. Profitez en, des 3 dernières fortifications de ce type qui existent encore en Europe, la Barbakan de Cracovie est la plus grande et la mieux conservée. Elevée dans les années 1498-1499, la Barbakan était un dispositif de défense particulièrement éfficace: elle possédait 130 meurtrières d'où on pouvait tirer, 7 tourelles d'où on pouvait observer les mouvements de l'ennemi et ses murs de 3m d'épaisseur la protégeaient des tirs d'artillerie. Aujourd'hui elle est entièrement visitable en journée, on peut même monter en haut des tourelles et admirer la place Jan Matejko, située juste derrière.

La place Jan Matejko, souvent négligée des touristes, vaut pourtant le détour. Vous y découvrirez le monument de la victoire du roi Jagiełło à la bataille de Grunwald, qui a eu lieu en 1410 et qui a été d'une importance capitale pour l'essor de l'état polonais, la tombe du Soldat Inconnu mais aussi le grand bâtiment de l'Académie des Beaux-Arts de Cracovie, la célèbre Akademia Sztuk Pięknych, une des écoles les plus prestigieuses de tout le pays. A proximité de la place Matejko et de la Barbakan se trouve également le théâtre nationale, en général appelé Teatr Juliusza Słowackiego, considéré comme un des plus beaux monuments de Cracovie.
En continuant votre promenade par la rue Floriańska, une des rues les plus à la mode de Cracovie, vous arriverez sur une des plus belles places d'Europe, le Rynek Starego Miasta. Cette immense place, de dimensions 200 x 200m, la deuxième la plus grande d'Europe après la place Saint-Pierre à Rome, contient deux joyaux qu'il vous faudra absolumment visiter: la Halle aux Draps, qui trône au milieu de la place et la très belle église Notre-Dame, avec ses deux tours de hauteur différente. Ceci étant, cette place chargée d'une atmosphère millénaire est tellement grande et recèle tant de trésors, que vous pourrez facilement y passer toute une journée.

La Halle aux Draps, en Polonais Sukiennice est le monument le plus caractéristique de toute la ville, véritable symbole de Cracovie. Son rez-de-chaussée contient de nombreuses petites boutiques de souvenirs ainsi que plusieurs cafés et restaurants. Le premier étage abrite quant à lui le Musée d'art polonais du XIXème siècle. On peut y admirer quelques 200 œuvres des artistes les plus représentatifs de l'art polonais du XIXème siècle.
Le musée a été récemment rénové et après plusieurs années de travaux est de nouveaux ouvert. Son intérieur a été entièrement refait, c'est donc dans un tout nouveau musée, plus lumineux et plus spacieux que vous pourrez admirer les les œuvres des plus grands peintres et sculpteurs polonais, entre autres les immenses tableaux de Jan Matejko, les portrais de Stanisław Wyspiański ou encore les paysages de Wyczółkowski.
Au premier étage se trouve également un café et il est possible de sortir sur la terrasse de la Halle aux Draps afin de profiter d'une vue imprenable sur la place du Rynek.
L'église Notre-Dame située en face de la Halle aux Draps mérite une attention particulière: malgré son aspect extérieur peu intéressant c'est l'une des plus belles de Pologne. En effet, l'intérieur de l'église, oeuvre du peintre Jan Matejko, est entièrement polychromé, du sol jusqu'au plafond, selon le style Młoda Polska, le style national polonais, recèle d'immenses vitraux ainsi qu'une autre perle unique en Europe: le retable de Wit Stwosz, immense oeuvre que l'artiste aura mis 12 ans à achever, travaillant de 1477 à 1489.
Les dimensions du retable sont vraiment impressionnantes, 11m de large pour 13m de haut, ce qui en fait le plus grand retable de ce type en Europe. Les statues des personnages ont environ 2,7m de haut. En les sculptant Wit Stwosz a tenu compte du fait que son oeuvre serait contemplée depuis le bas et de la déformation que cela produirait.
Cette église est également liée à une autre tradition polonaise, vieille de 700 ans: depuis la plus haute tour, toutes les heures, et en direction des 4 points cardinaux est jouée la même mélodie, le Hejnał Mariacki, qui avec les siècles est devenu en quelque sorte l'Hymne de Cracovie et un des symboles de la Pologne. Selon la légende, la mélodie jouée s'arrête brusquement en souvenir du soldat qui aurait sauvé la ville d'une invasion tatare en jouant ce signal d'alarme pour prévenir les habitants, mais aurait eu la gorge transpercée d'une flêche tirée par un soldat ennemie.

Juste derrière l'église Mariacki se trouve la place Mały Rynek, le "Petit Rynek". Bien que beaucoup plus petite que sa voisine, la grande place du marché, elle figure parmis les plus belles places de Cracovie et est un des lieux de promenade préféré des habitants de la ville.
Depuis la place du marché il est possible de prendre la rue Grodzka jusqu'à la place appelée Wszystkich Świętych. Une fois sur cette place, il est indispensable de jeter un coup d'oeil à un autre joyau de Cracovie: l'église des Franciscains, dont l'intérieur est lui aussi entièrement polychromé selon le style Młoda Polska suivant le projet de Stanisław Wyspiański, un des artistes polonais les plus remarquables. Entre autres, l'église recèle son vitrail le plus connu, le magnifique "Bóg Ojciec - Stań Się", achevé en 1897, certainement le vitrail polonais le plus connu.
Non loin de là, le Centre d'information touristique (Centrum Informacji Turystycznej) contient 3 autres vitraux du même artiste. Il s'agit de projets de vitraux pour la cathédrale du Wawel qu'il n'a pas eu le temps d'achever de son vivant et qui ont été réalisés au début du XXIème siècle. En plus de pouvoir admirer ces oeuvres exceptionnelles, les touristes pourront y trouver des informations sur la ville et sur les festivals et concerts programmés en ville.
Si au contraire, depuis la place du Rynek, vous choisissez d'emprunter non pas la rue Grodzka, mais la rue Świętej Anny, vous arriverez alors au Collegium Maius, le plus vieux bâtiment de l'Université Jagiellonski, la deuxième plus ancienne université d'Europe Centrale après celle de Prague. Un des étudiants les plus célèbres de cette Université aura été l'astronome Nicolas Copernic, qui aura révolutionné la science moderne en déclarant que la Terre tourne autour du Soleil et non pas l'inverse.

L'intérieur de l'Université est magnifique, richement décoré et possède entre autres une très belle collection d'anciens instruments astronomiques, une des rares au monde a être entièrement complète. L'Université aura compté d'autres personnalités célèbres parmis ses étudiants, comme Karol Wojtyła, qui plus tard deviendra le pape Jean-Paul II, ou encore Czesław Miłosz et Wisława Szymborska, tous deux prix nobels de littérature.
Juste à côté du Collegium Maius se trouve l'église Sainte-Anne, considérée comme une des plus belles constructions baroques de Cracovie, construite au tout début du XVIIIème siècle. C'est dans cette église qu'a lieu chaque année l'ouverture officielle de l'année universitaire de l'Université Jagiellon. Parmis les curiosités, l'église abrite un monument à Nicolas Copernic ainsi que de nombreuses et très belles peintures murales.

Juste derrière le Collegium Maius et l'église Sainte-Anne se trouve le Collegium Novum, le siège actuel de l'Université, car aujourd'hui le Collegium Maius est uniquement un musée et n'a plus de fonction académique. C'est donc dans le Collegium Novum que se situe le rectorat de l'université et qu'a lieu une partie des cours.
Un autre monument caractéristique du quartier de Stare Miasto est l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, qui possède une des façades les plus richement décorées de la ville. Elle se situe sur la rue Grodzka, en face de la place Sainte Marie Madeleine et du monument à Piotr Skarga, homme d'église et écrivain du XVIème siècle.


La colline du Wawel

Au sud du quartier de Stare Miasto, au bout de la Grodzka, se trouve la colline du Wawel, sur laquelle se trouve le château de Wawel ainsi que la cathédrale de Cracovie. Durant des siècles, la colline du Wawel était le véritable centre administratif et politique du pays, jusqu'à ce que la capitale soit transférée à Varsovie, en 1596, ainsi que le lieu de couronnement de tous les rois polonais depuis l'an 1302.

Ne manquez surtout pas d'y monter, à elle seule la colline du Wawel est un quartier de Cracovie à part entiè et mérite que l'on y consacre au moins une journée entière, voir plus si l'on veut visiter en détails la cathédrale ainsi que toutes les collections du château. Il est possible d'y visiter l'arsenal royal, les sous-sols du chàteau, les salles royales ainsi que les appartements privés du roi. Pour ce qui est de la cathédrale, il est possible de monter tout en haut d'une de ses tours pour y voir et toucher le Dzwon Zygmunta, une des plus grandes cloches de Pologne, mais aussi pour profiter d'une vue imprenable sur la vieille ville de Cracovie. Il est également possible d'avoir un complément d'informations sur le site officiel du château du Wawel: www.wawel.krakow.pl.



Les quartiers de Stradom et Kazimierz

Au sud de la colline du Wawel se trouvent les quartiers de Stradom et Kazimierz, curieusement souvent délaissés par les touristes. Il serait pourtant vraiment dommage de quitter Cracovie sans avoir découvert les nombreux trésors que cachent les ruelles de ces deux quartiers, qui comptent parmis les plus anciens de la ville.

Il y a cependant tant de choses à découvrir dans ces deux quartiers, que nous avons choisi d'y consacrer un article à part, que nous vous invitons à consulter si vous souhaitez découvrir le quartier de Kazimierz.

Cracovie en hiver

De nombreux touristes hésitent à venir passer leur s&eaute;jour à Cracovie en hiver. Pourtant la saison hivernale y présentent certains avantages. Certes, les hivers y sont plutôt froids et il arrive qu'il tombe beaucoup de neige en une journée, mais comme il y a beaucoup moins de touristes et que les gens ont tendance à moins sortir, vous pourrez pleinement profiter du charme unique de Cracovie recouverte sous la neige. Les musées sont également moins pris d'assaut et vous aurez plus de temps pour les visiter.
Enfin, si vous avez la chance de venir à Cracovie durant la période des Fêtes de fin d'année, vous pourrez admirer toutes les décorations lumineuses qui ornent la ville en décembre et profiter du grand marché de Noël qui se tient sur la place du Rynek. On peut y déguster de nombreuses spécialités polonaises, y boire un Grzaniec Galicyjski, un vin chaud servi avec beaucoup d'épices, de raisins secs et des morceaux d'orange, ou encore acheter des souvenirs traditionnel de fabrication artisanale.

Et pour finir...

Bien entendu, cet article est très loin d'être exhaustif et il y a tellement de choses à voir à Cracovie qu'il faudrait y consacrer tout un livre. Avec tous ses musées, ses théâtres et ses innombrables cafés et galeries d'art, il est impossible de s'y ennuyer, voici cependant quelques pistes et curiosités pour ceux qui voudraient un peu plus explorer la ville:
  • Le magnifique musée Czartoryski, situé près de la porte Floriańska, abrite une splendide collection de peintures, d'antiquités, de bijoux mais aussi le seul tableau de Leonard de Vinci conservé en Pologne (voir image ci-contre),
  • Ne manquez pas d'aller visiter le Musée National, le Muzeum Narodowe situé près de l'allée Krasiński. Vous y découvrirez, en autres, une magnifique exposition consacrée à la peinture polonaise, leur site internet décrit tous les départements du Musée: www.muzeum.krakow.pl,
  • Place Wolnica, en plein coeur du quartier de Kazimierz, se trouve un magnifique musée ethnografique, le Muzeum Etnograficzne, consacré aux costumes et coutumes des différentes régions de Pologne,
  • Cracovie abrite également le plus grand musée d'aviation de Pologne, avec plus de 130 modèles exposés: www.muzeumlotnictwa.pl,
  • Si vous voulez découvrir les anciennes voitures polonaises, faites un tour au Muzeum Inżynierii Miejskiej situé rue Świętego Wawrzyńca: www.mimk.com.pl,
  • Enfin, si vous aimez le style Młoda Polska, n'hésitez pas à visiter le musée consacré à Stanisław Wyspiański, situé rue Szczepańska, ainsi que celui consacré à Józef Mehoffer, situé rue Krupnicza.

Et pour finir, il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter un agréable séjour à Cracovie !!!


Copyright © 2009-2010 EURL La petite Pologne

Tous droits de reproduction interdits